LES BIENFAITS DE LA MÉLATONINE

Qu’est-ce que la mélatonine ?

La mélatonine est une hormone, naturellement produite par notre corps, plus précisément, par la glande pinéale. C’est cette hormone qui va régler le rythme jour-nuit de votre organisme. Le taux de mélatonine est faible en journée, à cause de la lumière. En détectant la lumière, notre organisme passe en mode « actif », le taux de mélatonine diminue, et nous gagnons en énergie.

A l’inverse, lorsque la lumière baisse, le taux de mélatonine augmente, et pas qu’un peu : la nuit, le taux de mélatonine est dix fois plus élevé qu’en journée ! Le taux de mélatonine va augmenter au fil de la nuit, avec un pic entre 2h et 5h du matin. C’est dans cette zone que le sommeil est le plus profond et de meilleure qualité. Ainsi, la mélatonine est aussi appelée « hormone du sommeil » ou « hormone de l’obscurité ». Vous l’aurez compris, la mélatonine, c’est comme le bouton on/off du corps humain : elle nous permet d’avoir un cycle régulier, de trouver le sommeil chaque nuit et de reprendre de l’énergie chaque matin. Dans quel cas prendre de la mélatonine ?


La mélatonine peut être prise en complément alimentaire, en spray ou en sirop. Elle a l’avantage d’être naturelle, de ne pas provoquer d’addiction, contrairement aux somnifères qui sont parfois très forts ou très addictifs.

Pour produire ces compléments alimentaires, la mélatonine utilisée est une mélatonine de synthèse, créée de A à Z en laboratoires, à partir de plantes. En effet, les plantes comme le fenouil, la coriandre, le lin ou le pavot contiennent de la mélatonine pour se protéger de la sécheresse et des rayons UV. La mélatonine étant une hormone et non un nutriment, il n’existe pas de réelles carences. L’organisme n’est pas « en manque ». Cependant, en hiver, lorsque vous êtes peu exposé à la lumière, le taux de mélatonine baisse. Le corps distingue moins bien la phase nuit de la phase jour et votre cycle est déréglé : somnolence en journée, insomnie la nuit. La mélatonine peut alors être une solution.

Les insomnies

Vous souffrez d’insomnie ? La mélatonine peut être un remède naturel, alternative aux somnifères trop violents. Il existe deux types de mélatonine : la mélatonine à libération immédiate, et la mélatonine à libération prolongée.

La mélatonine à libération immédiate permettrait de trouver le sommeil plus rapidement, quand celle à libération prolongée permettrait d’obtenir un sommeil constant et de meilleure qualité. La mélatonine à libération immédiate est la plus commercialisée, car plus facile à doser sans risques. Pour vous aider à lutter contre les troubles du sommeil, les Laboratoires Phytoceutic ont mis au point Spray N Sleep, un spray à la mélatonine facile à doser. Il suffit de trois pulvérisations dans la bouche une demi-heure avant le coucher, pour retrouver des nuits paisibles.

Le décalage horaire

Pour les personnes voyageant beaucoup ou travaillant en horaires décalés, retrouver un rythme de sommeil sain et de qualité est souvent difficile. La mélatonine en prévention puis en traitement du décalage horaire permet de limiter ses effets indésirables.

Avec notre Spray N Sleep, 3 pulvérisations 30 minutes avant le coucher, du premier jour du voyage à quelques jours après le retour, permettront de rééquilibrer votre horloge interne.

Mélatonine : quelles précautions prendre ?

La mélatonine est sujet à controverse dans le milieu médical. Même si ses bienfaits sur le sommeil sont avérés, il s’agit tout de même d’hormones, qu’il faut donc manipuler avec précautions. Il ne s’agit pas d’un complément alimentaire ordinaire, car la mélatonine n’est pas un nutriment : la posologie doit donc être claire et respectée. La mélatonine est proscrite pour les femmes enceintes et les femmes allaitantes, car elle serait transmise au fœtus, ce qui représente un risque sur la santé du bébé. De la même manière, les personnes ayant un traitement médical spécifique ne doivent pas mélanger leur traitement avec de la mélatonine : elle risque d’interagir avec vos médicaments, provoquant des effets indésirables. De manière générale, demandez l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien avant de vous lancer dans une cure de mélatonine. La mélatonine provoquant une forte somnolence, vous ne devez pas conduire dans les 4 à 5 heures suivant la prise. Aussi, ne prenez pas de mélatonine en journée : vous risquez de perturber votre cycle de sommeil et d’éprouver des difficultés à rester éveillé en journée, puis à vous endormir la nuit. Attention également aux troubles du sommeil récurrents ou prononcés : même si la mélatonine aide à trouver le sommeil, ce n’est pas une solution de fond. Si les insomnies sont liées à du stress, des contrariétés, un autre traitement médical, il faut traiter le problème à la source et non le cacher derrière la mélatonine. Bien que la prise mélatonine sur le court terme ne présente aucun risque pour la santé, le corps médical émet des doutes sur la prise de mélatonine sur le long terme. Enfin, la mélatonine a longtemps fait l’objet d’un mythe, selon lequel elle permettrait de traiter l’hyperactivité. Les études réalisées en ce sens n’ont jamais présenté de résultats concluants. Si vous ou votre enfant souffrez d’hyperactivité, la mélatonine n’est pas un traitement adapté, elle peut même être dangereuse chez les enfants. Consultez votre médecin pour un traitement adapté à l’hyperactivité.

Quels sont les effets secondaires de la mélatonine ?

Plusieurs essais cliniques ont été menés pour étudier les effets secondaires de la mélatonine. Parmi les troubles les plus fréquents : des somnolences prononcées, des nausées, des vertiges et des maux de tête. Sans causes précises, les effets secondaires apparaissent chez des types de patient variés : certains supportent mal l’excès de mélatonine quand d’autres ne déclarent aucun effet secondaire. Les effets indésirables de la mélatonine se produisent lorsque le dosage est erroné. Une prise trop élevée peut provoquer des troubles du système immunitaire, rendant les patients plus faibles et plus sensibles face aux virus. Une surdose risque également de déséquilibrer la production d’hormones thyroïdiennes, provoquant des éveils nocturnes chroniques. Il faut donc faire preuve de vigilance dans le dosage, et éviter les comprimés proposés sur certains sites spécialisés, dosés de 3 à 5 mg. Privilégiez les comprimés ou les formats permettant un dosage facile : une dose entre 0,5 mg et 1 mg suffit amplement pour lutter contre les troubles du sommeil. La mélatonine est une solution naturelle pour retrouver un sommeil de qualité. Attention cependant aux doses utilisées, à la durée du traitement et aux interactions avec vos médicaments. En cas de doute, consultez votre médecin ou votre pharmacien !

NOUVEAUX POST
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

CONTACTEZ-MOI

MAIL:
POWERTRAINING@OUTLOOK.FR

TELEPHONE:
0664625681 (+33 FR)

Nom *

Téléphone *

Email *

Sujet

Message