top of page

STOP A LA CELLULITE? QUELLES SOLUTIONS


La cellulite est une modification particulière des cellules graisseuses et des fibres dites collagènes. La cellulite est en fait le résultat d’une accumulation excessive de graisses dans les couches profondes (couches de réserve) de la peau. Certains spécialistes estiment aussi que la cellulite est une inflammation chronique des tissus graisseux. La cellulite réduit la circulation sanguine et provoque des problèmes au niveau du métabolisme cellulaire.


Elle concerne également la mobilisation de l’eau dans certains endroits du corps humain. Connue sous d’autres noms comme la peau d’orange, le capiton, ou la lipodystrophie superficielle, elle est appelée panniculopathie oedématofibrosclérotique ou PEFS par les scientifiques.


Symptômes

La cellulite touche essentiellement les femmes, elle se manifeste par l’aspect inesthétique de la surface cutanée, identique à la peau d’orange.

Elle se situe généralement sur le cou, les fesses, le ventre, la zone latérale, derrière les bras et sur les parties postérieures des cuisses. La zone d’apparition de la cellulite varie suivant la morphologie de chaque individu.

La cellulite des femmes plus minces se trouve surtout sur les cuisses et les fesses, dessinant la fameuse « culotte de cheval », tandis que celle des personnes rondes se situe au niveau des seins, des cuisses ou des ventres.

Les zones atteintes de la lipodystrophie paraissent lourdes et serrées. Elles deviennent douloureuses à la palpation ou à la pression.

Les capitons sur la partie interne des genoux et les chevilles proviennent des insuffisances veineuses et lymphatiques. La peau facilement ecchymotique est marbrée et peut présenter des formations variqueuses. Le patient se plaint de sensations de lourdeur, de crampe ou de fourmillement aux jambes.







Causes

Rappelons que la peau comprend trois couches superposées : l’épiderme qui forme le revêtement externe sous lequel se trouvent successivement le derme et l’hypoderme. Sur ce dernier se logent les cellules graisseuses ou adipocytes. Elles s’y répartissent dans de petites chambres limitées en haut par l’épiderme, en bas par le muscle et latéralement par des murs de fibres. – Les individus qui prennent des médicaments œstrogestatifs (pilule), antihistaminiques, ou corticoïdes sont plus facilement touchés par le problème de cellulite.

– Certaines mauvaises habitudes alimentaires favorisent l’excès de réserve lipidique dans l’organisme. Les personnes qui aiment les aliments trop salés, gras et pauvres en fibres, farineux ou trop sucrés sont les plus exposées à la cellulite.

– La sédentarité accroît l’accumulation de graisse et entrave la fluidité de la circulation des flux veineux et lymphatiques. L’obésité provoque la production supplémentaire d’hormones souvent responsables de la peau d’orange.

– Le fait de fumer accentue les troubles de la circulation sanguine engendrés par la cellulite.

– En outre, la perturbation du retour veineux, comme les varices, le lymphoedème ou rétention de lymphe due à l’obstruction des vaisseaux lymphatiques et la rétention d’eau aggravent l’apparition du capiton.

– Le facteur héréditaire et le stress jouent un rôle non négligeable dans la formation de la cellulite.


Traitements


La cellulite déjà au stade très avancé ne peut pas être éliminée de façon radicale. Le but du traitement dans ce cas consiste à donner une apparence moins désagréable à la peau. Des séances répétées sont nécessaires pour faire durer le résultat esthétique escompté.

– Les activités sportives s’avèrent indispensables dans la lutte contre la cellulite. Ceux-ci se combinent obligatoirement avec un changement des mauvaises habitudes alimentaires. Il s’agit de boire de l’eau (2 litres par jour) régulièrement et de modérer le sel, les sucres et la farine. Le régime « anticellulite » favorise également la consommation de légumes et de fruits.

– Le massage manuel est complémentaire aux autres méthodes pour traiter la cellulite. Il convient de l’effectuer tous les deux jours dans un environnement paisible. Les techniques correspondant à chaque étape doivent être assez précises et fermes sans pour autant traumatiser la peau. Prendre une douche avant la séance de massage accroît l’efficacité des huiles essentielles utilisées et favorise la relaxation des muscles.

– Le kinésithérapeute traite la cellulite par le drainage lymphatique. Il s’agit d’un massage doux constitué de différents degrés de pressions et qui améliore la circulation du sang et l’évacuation des toxines dans la partie affectée par la cellulite.

– La surélévation des jambes, la variation de la posture et les bains froids limitent l’évolution de la cellulite des membres inférieurs.

– De nos jours, il existe des méthodes thérapeutiques pointues pour gérer le développement de la cellulite. Les crèmes ou gels contiennent des substances réduisant le taux des graisses sous-cutanées. Cela dit il est toujours difficile de savoir si ces crèmes ont une réelle efficacité contre la cellulite, demandez conseil à un spécialiste comme un médecin ou pharmacien.



Comments


NOUVEAUX POST
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page